21.2 C
Genève
lundi, avril 15, 2024

Un africain à la tête de l’Alliance pour les vaccins (GAVI)

Le Dr Muhammad Ali Pate, originaire du Nigeria, vient d’être nommé au poste de directeur général de Gavi, l’Alliance du vaccin, fondée pour remédier à une défaillance du marché et garantir un approvisionnement sûr en vaccins à des prix abordables pour les pays en développement. La croissance des taux d’immunisation a contribué à réduire de moitié la mortalité infantile en évitant environ 16,2 millions de décès, et a fait chuter de façon spectaculaire l’incidence des maladies infectieuses mortelles et débilitantes. Actuellement professeur à Havard, le Dr Pate prendra officiellement ses fonctions le 3 août prochain.

Basée à Genève (Suisse), GAVI, l’Alliance pour les vaccins, a annoncé la nomination du Dr Muhammad Ali Pate en tant que nouveau directeur général. Leader reconnu dans le domaine de la santé mondiale, avec une expérience aux niveaux national et international, le médecin nigérian poursuivra le travail de soutien à la vaccination de routine, à la réponse aux épidémies et à l’accès aux vaccinations Covid-19 dans le monde entier.

Long processus de recrutement

Le Dr Muhammad Ali Pate a été sélectionné à l’issue d’un processus de recrutement d’une année supervisé par le président du conseil d’administration de Gavi, le professeur José Manuel Baroso.  Médecin formé en médecine interne et en maladies infectieuses, titulaire d’un MBA de l’université de Duke aux États-Unis, le Dr Pate a occupé le poste de ministre d’État à la santé du Nigeria entre 2011 et 2013. À ce titre, il a mené une initiative phare pour relancer les vaccinations de routine et les soins de santé primaires, présidé un groupe de travail présidentiel pour éradiquer la polio et introduit de nouveaux vaccins dans le pays.

Alors qu’il était directeur mondial pour la santé, la nutrition et la population de la Banque Mondiale et directeur de la Facilité de financement mondiale (2019 et 2021), le Dr Pate a dirigé la réponse de la BM en matière de santé mondiale Covid-19, d’un montant équivalent à 18 milliards de dollars. Il est actuellement titulaire de la « Chaire Julio Frenk de leadership en santé publique » à la « Harvard Chan School of Public Health » et a siégé, au cours de sa carrière, à plusieurs conseils d’administration et groupes d’experts axés sur la santé dans les secteurs public, privé et à but non lucratif.

Le Dr Pate, dont la nomination a été confirmée lors d’une réunion extraordinaire du conseil d’administration de l’Alliance, a déclaré : « C’est un grand honneur pour moi de rejoindre Gavi en tant que nouveau PDG. Gavi est l’une des organisations ayant le plus d’impact sur la santé mondiale, ce qui témoigne de l’excellent travail des partenaires de l’Alliance et du personnel du Secrétariat. J’aurai le privilège de la diriger, en m’appuyant sur le travail du Dr Seth Berkley, et de continuer à aider les pays à intensifier les programmes essentiels de vaccination de routine, à atteindre davantage d’enfants sans dose, à élargir l’accès aux nouveaux vaccins, à transformer les systèmes de soins de santé primaires et à contribuer à la lutte contre les épidémies et les futures pandémies ».

Historique de Gavi

Fin des années 1990, les progrès accomplis par les programmes internationaux d’immunisation stagnaient. Plus de 30 millions d’enfants dans les pays en développement n’étaient pas totalement immunisés contre les maladies mortelles, et beaucoup d’autres n’avaient pas encore reçu un seul vaccin. Au cœur du défi se trouvait une grave défaillance du marché – tandis que de nouveaux vaccins performants devenaient disponibles, les pays en développement n’avaient tout simplement pas les moyens de les financer.  Pour y répondre, la Fondation Bill et Melinda Gates et un groupe de partenaires fondateurs ont mis au point une solution pour encourager les fabricants à baisser le prix des vaccins pour les pays les plus pauvres. En échange, ils pourraient s’attendre à une demande importante et prévisible sur le long terme de la part de ces pays. En 2000, cette idée révolutionnaire est devenue l’Alliance mondiale pour les vaccins et l’immunisation, aujourd’hui appelée Gavi : l’Alliance du vaccin.

Des résultats impressionnants

Face aux défis mondiaux tels que le changement climatique, l’urbanisation, la migration, la fragilité et les conflits, Gavi a aidé les pays à accroître leur couverture vaccinale et à améliorer leurs systèmes de santé. L’impact de l’Alliance s’appuie sur les atouts de ses principaux partenaires, l’Organisation Mondiale (OMS) de la Santé, l’UNICEF, la Banque mondiale et la Fondation Bill & Melinda Gates. Cela joue un rôle essentiel dans le renforcement des soins de santé primaires. L’Alliance vaccine aujourd’hui près de la moitié des enfants du monde. Grâce aux efforts de l’organisation, le coût de la vaccination complète pour un enfant – comprenant notamment les 11 vaccins recommandés par l’OMS, coûte aujourd’hui 28 dollars dans les pays soutenus par Gavi contre environ 1.300 dollars aux États-Unis.

Un PDG américain très impliqué

A la tête de Gavi depuis 2011, le Dr Seth Berkley, actuel PDG, a largement contribué aux succès de l’Alliance. Pionnier de la santé publique mondiale depuis plus de 35 ans, l’épidémiologiste médical américain compte parmi les fondateurs du mécanisme mondial Covax, co-dirigé par la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI) et l’OMS. Son objectif est d’accélérer le développement et la fabrication des vaccins contre la Covid-19, et de garantir un accès juste et équitable pour tous les pays à travers le monde. Ce programme a fourni à 146 pays l’accès aux vaccins pendant la pandémie. Le Dr Pate prendra le relais le 3 août prochain.