17.9 C
Genève
jeudi, juillet 18, 2024

Sommet mondial sur l’intelligence artificielle au service du développement durable

Les 6 et 7 juillet se tiendra, à Genève, le Sommet mondial sur l’Intelligence Artificielle au service du développement durable. Organisé conjointement par l’Union Internationale des Télécommunications, le gouvernement de la Suisse et 40 institutions des Nations Unies partenaires, l’événement regroupera tant les chefs de file de l’action humanitaire que des innovateurs dans les domaines de l’intelligence artificielle et de la robotique.

Le Sommet mondial sur l’Intelligence Artificielle (IA) au service du bien social, dont la première édition s’est tenue en 2017, fait son grand retour à Genève pour la première fois depuis 2019. En raison de la pandémie de Covid-19, il avait pris la forme d’une plate-forme de mobilisation en ligne, accessible tout au long de l’année, et réunissant des participants d’horizons très divers issus de 183 pays. L’édition 2023 devrait rassembler plus de 2.500 participants attendus à Genève et en ligne, plus de 15.000 membres du Réseau neuronal sur l’IA au service du bien social, plate‑forme communautaire de l’UIT fondée sur l’IA.

Connecter le monde

L’Union Internationale des Télécommunications (UIT), institution spécialisée de l’ONU pour les technologies de l’information et de la communication est la plus ancienne organisation intergouvernementale technique de coordination, puisqu’elle a été créée sous le nom d’Union internationale du télégraphe en 1865. Ses membres se composent de 193 États Membres et, fait unique dans le système des Nations Unies, de plus de 900 entreprises, universités et organisations internationales et régionales du monde entier.

Lors de la Conférence de plénipotentiaires de l’UIT en 2022, les États Membres ont adopté une Résolution en vue de tirer parti des avantages qu’offre l’IA pour le développement durable. Le Sommet sera l’occasion de montrer l’aide que les nouvelles technologies peuvent apporter pour atteindre les Objectifs de développement durable (ODD) dans des domaines tels que la lutte contre la crise climatique et le renforcement des interventions humanitaires.

Présence de nombreux robots

L’IA générative et la collaboration homme-machine seront les principaux thèmes de discussion, compte tenu du regain d’intérêt manifesté dernièrement par le public pour l’intelligence artificielle à la suite de la publication de grands modèles de langage tels que ChatGPT et d’autres outils d’IA générative. Le Sommet sera l’occasion de rassembler, pour la première fois au même endroit, huit robots sociaux humanoïdes et plus de 20 robots spécialisés. Ils montreront toute l’étendue de leurs capacités, allant de la lutte contre les incendies à l’acheminement de l’aide humanitaire, en passant par la fourniture de soins de santé et l’appui à une agriculture durable. Deux tables rondes de haut niveau seront l’occasion d’étudier les politiques, les réglementations et les normes nécessaires pour faire en sorte que l’IA contribue au développement durable.

La Secrétaire générale de l’UIT, l’américaine Doreen Bogdan-Martin, première femme élue pour diriger l’agence, a déclaré qu’il est « dans notre intérêt collectif de façonner l’IA plus vite qu’elle ne nous façonne ».